7 points à vérifier
sur la qualité des compléments alimentaires

1 - Quelle est l'origine des composants ?

Pureté des produits, extraits ou poudres, labels bio, produits synthétiques, etc… : ces critères sont importants pour l'efficacité des compléments. Les plantes doivent provenir, autant que possible, de culture bio pour éviter les pesticides qui gênent l'absorption des micronutriments et polluent l'organisme.

Les extraits de plantes sont souvent préférables aux poudres de plante entière car les principes actifs y sont dosés. Toutefois les avis sont partagés et certains phytothérapeutes disent que la plante entière est plus afficace car tous ses composants agissent en synergie.

Les minéraux et les acides aminés sont généralement donnés sous forme de sels. Il faut savoir que la pureté de ces sels peut varier selon la fabrication. Les normes européennes sont plus strictes à ce sujet et donc un gage de qualité. Il y a déjà eu des problèmes sanitaires sur des complémenta alimentaires (certes bon marché) d'origine chinoise, par exemple.

2 - Les nutriments apportés sont-ils bien assimilables par mon corps ?

Pour être utiles, les micronutriments contenus dans les compléments alimentaires doivent passer dans notre sang. Pour cela, il doivent être absorbés au travers de notre muqueuse digestive. La digestion est notre façon de récupérer les nutriments et les micronutriments contenus dans les aliments que nous mangeons.

Il faut savoir que selon le produit qui le contient, ou selon sa forme, l'absorption d'un micronutriment (sa biodisponibilité) peut varier énormément. En règle générale, si le micronutriment est sous une forme naturelle (contenu dans un aliment par exemple), il sera mieux absorbé. De plus, les problèmes d'interactions entre deux minéraux par exemple, ne se posent pas au sein d'un aliment naturel ou d'un végétal.

  • Vitamines A : son précurseur sous la forme Bétacarotène naturel est plus assimilable et réduit les risques de surdosage en vitamine A.
  • Vitamine E : sa forme naturelle est préférable car mieux assimilable.
  • Vitamines C : la forme L-acide ascorbique synthétique est d'absorption équivalente aux formes naturelles.
  • Vitamines B : les formes synthétiques sont plutôt bien assimilables, les formes naturelles se retrouvent dans la levure de bière, le pollen, etc...
  • Minéraux : certains sels sont plus assimilables que d'autres (citrates, gluconates, glycérophosphates...). Là encore certains minéraux sont plus assimilables quand ils sont contenus dans des produits naturels. Par exemple, le sélénium du pollen d'abeille, le sélénium sur levures sont plus absorbés que les sels de sélénium.

3 - Les doses quotidiennes sont elles suffisantes ?

Bien entendu, pour être efficace, la dose apportée doit être chaque jour suffisante . Connaissant les apports quotidiens recommandés AQR (qui, déjà, seraient en dessous de la réalité d'après de nombreux experts), il est impossible que tous les micronutriments quotidiens soient apportés dans 1 seul comprimé ou gélule, ni même 2.

Vérifiez sur les étiquettes les quantités de nutriments apportés dans vos compléments par rapport aux AQR.

4 - Les nutriments sont ils associés ?

Il est bien rare que la prise d'un seul micronutriment soit utile. Ils agissent généralement bien mieux en synergie (par exemples plisieurs vitamines B, ou bien le magnésium avec la vitamine B6, le sélénium avec les vitamines A et E, etc...).

5 - Le prix est-il crédible ?

Sans être forcément hors de prix, les produits de qualité, purs, sont plus chers. Les formes naturelles bien assimilables sont aussi plus chères que leurs équivalents synthétiques.

Les produits de grande distribution ou "discount" sont généralement peu intéressants et de faible qualité pour leurs composants, souvent mal absorbés.

6 - Y a t'il d'autres choses dans mes compléments alimentaires ?

Excipients, gélules, enrobages peuvent êtres utilisés mais sont sans intérêt pour votre santé.

Vérifiez si les gélules sont d'origine végétale. C'est préférable en cas d'intolérances alimentaires à la gélétine de poisson par exemple.

Regardez si des excipients ou des conservateurs sont rajoutés, surtout en cas d'allergies. Cela doit être noté sur l'étiquette.

Les comprimés enrobés et colorés contiennent des colorants et colles synthétiques nocifs pour la plupart.

7 - Quelles garanties de fabrication sont données pour mes produits ?

Pour les fabricants de compléments alimentaires, il existe des règles plus ou moins exigeantes et strictes selon les pays.

Vérifiez comment et où sont fabriqués les produits. En Europe les règles de fabrication sont sévères et en principe garantes d'une bonne qualité de produits.

Pour les préparations de compléments alimentaires mélangés, il existe en France la norme BPPO (bonne pratique de préparation officinale) qui garantit l'origine et la totale traçabilité des composants.

L'idéal est donc d'avoir des matières premières de qualité pharmaceutique. Celles-ci  sont analysées finement pour détecter les toxiques, les pesticides, les poisons et les métaux lourds. Bien sûr, le contrôle d'un pharmacien responsable de la fabrication donne encore plus de garanties.

 

Evaluez vos besoins en vitamines et nutriments
et faites préparer votre produit sur mesure

Faites votre bilan gratuit

► Comprendre ce qu’est un complément alimentaire, un supplément, un nutriment...
► Mes niveaux de nutriments essentiels sont-ils bons ou insuffisants ?
► Ai-je un objectif santé particulier ?
► 7 points à vérifier sur la qualité des compléments alimentaires
► Comment associer différents produits de complémentation ?


Menu